Dans la roue du Tour de France, le silencieux hommage du Fort de Douaumont aux morts de Verdun

Le Tour de France fait silence…

 

Le vendredi 11 juillet 2014 le Tour de France s’est élancé pour une septième étape sur un itinéraire plongeant les cyclistes au cœur du champ de bataille de Verdun. A l’approche du centenaire, le Tour et sa caravane ont observé le silence sur une dizaine de kilomètres, alors qu’ils passaient à proximité du fort de Douaumont, en mémoire des disparus de chaque côté. Une commémoration avant l’heure d’un centenaire dont Maîtres du Rêve a programmé la remise en valeur dans les forts de Douaumont et de Vaux.

Une nouvelle visibilité pour un site centenaire

Le fort de Douaumont aujourd'hui

Le lieu emblématique de la bataille la plus célèbre de cette guerre symbolise aux yeux des Français l’ensemble des souffrances inouïes supportées par les soldats des deux camps. Maîtres du Rêve a achevé en février 2014 un projet de requalification des forts de Douaumont et de Vaux pour la mission Histoire du Conseil Général de la Meuse avec l’appui de l’agence de paysagistes, Follea-Gautier.

De nos jours, le visiteur de hasard s’interroge face aux vestiges du fort de Douaumont : s’agissait-il d’un fort troglodyte ? La nécessité imposait de redonner une visibilité au fort que les bombardements ont tant défiguré et de retisser les liens avec les ouvrages défensifs français ainsi qu’avec l’arrière front. Ce lieu offre la rare possibilité de fouler le sol sur lequel ont survécu ces soldats. Les abords sont aussi l’occasion d’une étonnante métaphore : c’est sous la cloche d’une forêt d’exception, plantée après l’Armistice, que chaque arbre, refuge des disparus, offre le spectacle de la victoire de la vie sur la mort.

Selon nos préconisations le Conseil Général de la Meuse s’est doté d’un maître d’ouvrage délégué en la personne de la SEM Meuse Aménagement. A l’issu d’une procédure de recrutement national et selon l’outillage prévu par Maîtres du Rêve, à lui de faire appel au maitre d’œuvre nécessaire pour:

– …aménager un accès piéton et initiatique au fort, calqué sur l’arrivée des Poilus à travers le boyau de Londres qui abritait des tirs d’artilleries ces soldats venus de toute la France pour relever leurs camarades.

tranchée d'accès des poilus au fort de douaumont

-…animer des parcours de visite sur les toits du fort encore marqués par les pilonnages incessants et offrant un panorama le champ de bataille.

-…intensifier dans les souterrains la charge émotionnelle de ces lieux de vie des soldats des deux nationalités.

-…rassembler hors des lieux authentiques du drame les fonctions d’accueil des activités en relai du pavillon du mémorial.

Ils en parlent:

Le Républicain Lorrain: Un hommage à la Grande Guerre

France bleu: La caravane du Tour de France fera silence à Douaumont

France 3: Tour de France 2014: A Douaumont la grande boucle traverse l’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *