Chemins d’intérêt communautaire : un kit Maîtres du Rêve/Atelier Nature pour outiller les communautés nouvelles

Notre réseau national de sentiers et itinéraires de randonnées est un imbroglio dont chaque communauté nouvelle commence à prendre la mesure …

Entre itinéraires inscrits au PDIPR et chemins ruraux, voire accaparés par les besoins agricoles ou de villégiatures, existe toute une gamme de sentiers inavoués, de chemins belvédères à sécuriser, d’itinéraires supportant une mixité d’usages non désirée mais subie.

Le bitume ne convient pas à tous les usages, mais rend bien des services à certains publics avec poussette ou fauteuil roulant…

Les chevaux ne cohabitent pas spontanément avec le passage des piétons ou des vélos…

Pour le Massif du Sancy, l’enjeu crucial est d’outiller la décision d’aider la valorisation d’un itinéraire plutôt qu’un autre. Mais comment faire ?

L’occasion pour Maîtres du Rêve et Atelier nature, tous deux membres du groupement Champlibre-consultants, de vérifier la pertinence d’un kit méthodologique mobilisable par les communautés :

  • Comment rationnaliser et optimiser la découverte d’un massif ou d’une destination communautaire nouvelle via des itinéraires de randonnée privilégiant la balade digestive ou la randonnée intergénérationnelle en famille ?
  • Comment singulariser et promouvoir une découverte originale et identitaire, dans un esprit communautaire qui se cherche encore souvent ?

Le Kit méthodologique outille la communauté notamment par

  • La reprise en main de l’état des lieux du maillage des sentiers et chemins à la nouvelle échelle, avec un accent particulier mis sur les conditions d’entretien et la responsabilité communautaire
  • La définition concertée impliquant les élus et les agents communautaires et communaux, d’un horizon commun servant la communication de la singularité de ces itinéraires dont la complémentarité sera travaillée : on communique mal  sur une mosaïque hétérogène ! et si les mystères du Sancy bénéficient d’une genèse volcanique incomparable, rares sont les communautés qui n’ont pas un génie propre !
  • La définition d’une grille de critères et le protocole pour que les communes puissent s’en saisir pour faire reconnaître l’intérêt communautaire de certains de leurs chemins
  • La qualification des itinéraires priorisés grâce au savoir-faire de nos agences sur le patrimoine culturel et naturel, et e développement d’outils numériques et ludiques faisant une place opportune à la révélation par réalité augmentée et la dynamique de la connaissance par l’intrigue et l’émulation du jeu.

 

https://www.champlibre-consultants.com/

https://ateliernature.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *