Delphine GELI

Delphine GELI

Chargée d'études

Spécialisée dans les métiers de la gestion et de la valorisation patrimoniale et culturelle, elle apporte par sa formation en histoire et en histoire de l’art, un regard avisé sur la manière de tirer parti d’un substrat – historique, iconographique et patrimonial – dans un projet de valorisation culturelle ou touristique. Sensibilisée aux nouvelles problématiques économiques et stratégiques du secteur, elle a complété son parcours d’une approche managériale en validant une double compétence au sein de l’IAE Lyon. Elle a pu ainsi se former aux méthodes et outils du marketing, de la stratégie et de la communication en entreprise, renforçant sa conduite opérationnelle en mode projet.

Forte de cet apport pluridisciplinaire, elle a pu exercer ses compétences au Centre Michel Serres pour un projet d’innovation sur le Château de Lunéville. Elle a également participé en tant que chargée de projets dans la sphère du mécénat à la Fondation pour les Monuments Historiques, puis dans le secteur du tourisme et du patrimoine gastronomique avec l’organisation de la Fête de la Gastronomie (Goût de France), événement géré par le Ministère de l’Economie et des Finances.

Au sein de l’agence, elle participe à l’élaboration des scénarios de programmation du château de Châteaubriant (Loire-Atlantique), notamment pour la définition du fil conducteur de visite et des thématiques du parcours. Elle travaille également sur le jardin historique des Folies Siffait pour la préconisation des parti-pris d’ouverture au public et de circuit de découverte d’un espace naturel et patrimonial protégé (Loire-Atlantique). Elle collabore à la mission d’accompagnement du site Le Corbusier de Firminy (Loire) afin de redéployer le parcours visiteur sur l’ensemble des bâtiments constitutifs du site.

Elle est intervenue précédemment sur une étude d’opportunité pour la ville de Touques (Calvados) sur l’aménagement et la valorisation du Manoir du Grenier à sel et de son entrepôt, sur la pré-programmation culturelle et touristique du site de la villa Perrusson (Haute-Saône) et sur l’élaboration de scénarios de vocation pour le château de Gromesnil (Seine-Maritime).

Ses méthodologies croisées d’historienne, de stratégie d’entreprise et de gestion en projets culturels et patrimoniaux lui permettent de seconder les seniors dans la réalisation des diagnostics et la programmation des équipements de valorisation avant maîtrise d’oeuvre.